17 octobre 2018 -- 31 ème Journée mondiale du refus de la misère

Logo 17 octobre

« Là où des hommes sont condamnés à vivre dans la misère, les droits de l'homme sont violés. S'unir pour les faire respecter est un devoir sacré. » 
                 Joseph Wresinski, 17 octobre 1987

Initiée par Joseph Wresinski et des milliers de personnes de tous milieux rassemblés sur le Parvis des Droits de l’Homme à Paris en 1987, cette journée est officiellement reconnue par les Nations Unies depuis 1992 en tant que Journée internationale pour l'élimination de la pauverté. Proposé par l'ONU, le thème Un chemin vers des sociétés participatives et inclusives nous mobilise cette année.

Partout dans le monde, en Suisse, peut-être dans votre ville, votre canton, des personnes se mobilisent pour faire entendre ce jour-là la voix, les idées des personnes que la pauvreté a mis en marge de nos sociétés. En rejoignant leur espoir d'une société plus juste, vous contribuez à la faire exister, avec eux.
>> pour participer à cette journée vous pouvez nous contacter,
Pour en savoir plus sur le 17 octobre :

Soutenez l'organisation de cette Journée mondiale du refus de la misère en faisant  un don

Histoire et sens de la journée

Le 17 octobre 1987, à l'appel du Père Joseph Wresinski, 100'000 défenseurs des Droits de l'Homme se sont rassemblés sur le Parvis du Trocadéro, à Paris, pour rendre honneur aux victimes de la faim, de la violence et de l'ignorance, pour dire leur refus de la misère et appeler l'humanité à s'unir pour faire respecter les Droits de l'Homme. Une Dalle, proclamant ce message, a été inaugurée à cette occasion sur le Parvis des Libertés et des Droits de l'Homme, là où fut signée, en 1948, la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme. On peut y lire l'appel du père Joseph:

   Là où des hommes sont condamnés à vivre dans la misère,
                        les droits de l'homme sont violés.
             S'unir pour les faire respecter est un devoir sacré.

111017_troca_130_0.jpg

Depuis cette date, le 17 octobre de chaque année, les plus pauvres et tous ceux qui refusent la misère et l'exclusion se rassemblent dans le monde entier afin de témoigner de leur solidarité et de leur engagement pour que la dignité et la liberté de tous soient respectées : ainsi est née la Journée Mondiale du Refus de la Misère.

Journée qui témoigne d'un courant grandissant de personnes qui refusent la misère et qui s'engagent là où elles sont, avec les plus pauvres, pour ENSEMBLE, changer l'école, l'accès aux droits ... 

Documents de référence

Quelques documents précisent le sens de la Journée mondiale du refus de la misère :

  • Plate-forme 17 octobre (pdf)  -  Ce document de référence, proposé par le Comité International pour le 17 octobre, contient quelques principes fondamentaux sur la célébration de cette Journée
  • Texte gravé sur la Opens external link in new windowdalle inaugurée le 17 octobre 1987 à Paris
  • Je témoigne de vous... (pdf) -  Strophes à la gloire du Quart Monde de tous les temps lues par le Père Joseph Wresinski lors de l'inauguration de la dalle le 17 octobre 1987
  • Prière universelle (pdf) composée par le Père Joseph Wresinski à l'occasion du 17 octobre 1987
  • Nouvelle résolution des Nations Unies du 19 décembre 2005 (pdf) concernant l'élimination de la pauvreté. Elle précise notamment au point 55 que... « L'Assemblée Générale se félicite de la célébration de la Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté, qu'elle a instituée dans sa résolution 47/196 du 22 décembre 1992 afin de sensibiliser l'opinion publique à la promotion de l'élimination de la pauvreté et de la misère dans tous les pays, considère à cet égard que cette journée continue à jouer un rôle précieux en sensibilisant le public et en mobilisant toutes les parties prenantes dans le cadre de la lutte contre la pauvreté, et prie le Secrétaire général d'entreprendre un examen de la célébration de cette journée afin de tirer les enseignements de l'expérience et de déterminer comment mobiliser davantage tous les intéressés. »